.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We really need to talk. GilPV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella Salvatore

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: We really need to talk. GilPV   Dim 29 Mai - 15:44

Deux jours s'étaient écoulées depuis la dernière discussion entre Gil et moi. Depuis qu'il avait quitté la maison, j'avais énormément réfléchi. Je ne savais pas ce que je devais faire et j'avais peur... Mais peur de quoi ? Lorsque je suis arrivée au bureau, le lendemain matin, mon patron m'a approché en m'annonçant une bonne nouvelle. Ce dernier avait accepté mon idée de mission infiltré au sein de l'équipe de Ray Carroll. J'étais convié à une soirée à son ranch. Par contre, il ne me laissait pas y aller seule. Je devais être accompagnée de mon coéquipier et ex-conjoint, Charlie Sullivan. J'étais totalement contre l'idée qu'il m'accompagne, mais selon mon patron, je n'avais pas le choix. En plus, notre histoire sous couverture devait tourner autour du fait que nous étions un jeune couple marié. J'avais envie de tout laisser tomber, mais je devais faire un sacrifice pour aider mon frère, mes amis et Gil. Depuis que j'avais mis les pieds dans cet ancien centre de détention et que j'avais observé les différentes émotions sur les visages de Jackson, Gil et Shawn, j'étais incapable de les enlever de ma tête.

Charlie et moi avons passé une partie de la journée à nous préparer à cette nouvelle mission. Puis, nous avons quitté pour le ranch, vers le milieu de l'après-midi. Étrangement, tout s'est bien passé. Nous avons rencontrés plusieurs personnes de l'entourage de Monsieur Carroll ainsi que le principal intéressé. Puis ce matin, alors que j'étais installée dans mon bureau, à remplir de la paperasse, mon frère est venu me rendre visite. Ce dernier est venu me questionner sur ma présence au ranch, avec Charlie. Il n'était pas très content, mais je ne l'étais pas non plus, puisqu'en en me demandant pourquoi j'y étais. Je savais qu'il était là, lui aussi d'une façon ou d'une autre. J'ai rapidement compris qu'il y était avec Jessie pour y faire de la surveillance... En bout de ligne, je ne savais pas s'il était fâché pour mon implication ou pour mon implication AVEC Charlie. Depuis notre séparation, Jackson n'avait qu'une seule envie, lui défoncer le visage avec son poing.

Jackson m'avait fait comprendre que je ne pouvais pas garder cette mission secrète, surtout pour Gil. Je lui avais alors promis que je m'occuperais de lui. C'est pourquoi ce soir-là, en quittant le bureau, j'avais pris la direction de la résidence qu'il partageait toujours avec Jessie. À ma grande surprise, Alice Anne m'ouvrit la porte. Elle m'avait annoncé que Gil n'était pas là, mais qu'il allait probablement revenir bientôt. Elle m'invita à entrer pour que je puisse patienter. Les minutes qui suivrent, Alice Anne commença à me parler de tout et de rien. Puis, elle me parla de Gil. Ce dernier m'avait appelé la veille et il m'avait laissé un message, que j'avais écouté en chemin entre le bureau et ici. Alice m'a aussi raconté la discussion qu'elle avait eu avec Gil, suite à son appel. Elle me parla qu'il avait passé quelque temps dans un casino, à prendre du bon temps. À ses paroles, la porte d'entrée se referma. Assises à la table de la cuisine, je me suis retournée pour voir s'il s'agissait de Gil. Lorsqu'il est apparu dans le cadre de la porte. Un sourire s'afficha sur mon visage. « Hey ! » Lui dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Dim 29 Mai - 17:01

Mes chicanes avec les filles du groupe se sont poursuivis je me suis chicane avec Jessica et nous avons rompu en tout cas pas tout à fait confirmé ou presque mais ça allait éventuellement se faire . Par la suite , Alice Ann  avait réveille quand je suis revenu hier soir après mon aventure au casino j'avais réfléchi après la conversation avec la voyante . J'avais laisse un message à Jayne et je n'ai jamais tenté d'établir un appel à Jessica j'étais contre les plans qu'elle avait pour mettre derrière les barreaux Ray Carroll et le reste de l'équipe de ce ex directeur de prison , qui veut devenir sénateur de la ville de Texas . Ray Carroll est un de nos ennemis de base maintenant que nous allons prendre notre bataille et ensemble remporter ce combat .  Ce soir la je suis rentré à la maison , et je dis bonjour à Alice Ann qui estla mmère de Jess . Alors que je suis arrivé dans le cadre de la cuisine , je voyais Jayne être assise sur la chaise. Elle me dit "Hey" . Pour ma part aussi un sourire se décide d'apparaître sur mon visage . Je me demandais ce qu'elle faisait ici . Je ne pensais pas la revoir aussitôt . J'avais aussi reçu un message de la part de Shawn qui disait , qu'on aurait une meeting demain soir avec tout le monde .

Bonsoir Jayne . Au plaisir de t'accueillir dans ma maison . Je t'écoute

Je m'assois document  et je fus sérieux tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gameofsilence.forumgratuit.fr
Arabella Salvatore

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Dim 29 Mai - 20:53

Depuis le départ de Jackson, de mon bureau, je cherchais une façon de dire la vérité à Gil. Maintenant qu'il était devant moi, je ne savais pas comment l'approcher, sans qu'il réagisse fortement. J'avais l'impression qu'il allait réagir, peu importe la façon choisie pour lui annoncer que je travaillais avec Charlie, sous couverture. « Bonsoir Jayne. Au plaisir de t'accueillir dans ma maison. Je t'écoute. » Tout en s’asseyant à la table. Alice avait quitté pour nous laisser discuter en tête à tête. « J'ai reçu ton message ! » Lui dis-je avant de me lancer dans le vif du sujet. « Ce n'est pas pour ça que je suis ici... Je dois te parler d'un truc super important et je sais que tu n'aimeras probablement pas la situation, mais il faut que tu comprennes que je fais ça pour toi, Jackson, Shawn et Boots... » Je me suis arrêtée un instant pour reprendre le dessus sur mes émotions. J'étais nerveuse et je pouvais sentir mon coeur battre contre ma poitrine, de plus en plus fort. « Je suis présentement sous couverture pour vous aider à venger Boots, auprès de la campagne de Ray Carroll... Avec Charlie. » Je n'en pouvais plus des mensonges. Je me mentais à moi-même depuis des années, et ce, jusqu'à tout récemment. Je voulais être avec Gil, depuis un bon moment déjà. Nos retrouvailles, quelques mois avant ma séparation, m'ont fait réalisé un tas de choses, mais encore une fois, j'avais tout refoulé. Mais maintenant que nous nous étions retrouvés. Je n'avais aucune envie de le perdre, à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Dim 29 Mai - 21:27

Gil avait pas envie de discuter de ce qui s'est passé avec Jessie ni encore moins avec Alice Ann quand il est arrivé , l'autre soir du casino il avait pas vu Alice Ann dans les escaliers lorsque Gil avait laissé le message vocale , a Jayne mais ce dernier avait pas reçu aucune réponse de cette dernière car voici quel genre de réponse qu'il a reçu et deshormais maintenant qu'elle est en couverture avec Charlie Sullivan qui est l'ex conjoint , de Jayne comment ce dernier il allait avaler ceux la c'était la question mais on dirait depuis l'autre soir , Gil s'est retiré de la course , pour être avec Jayne malgré le message qu'il avait laissé , a cette dernière l'autre soir quand j'étais chez elle elle avait montré a combien qu'elle tient a moi . Je ne vais pas lui interdire a ce qu'elle fait pour nous aider , mais je vais lui jetter une note que Charlie n'est pas le bienvenue dans le groupe et il sera jamais le bienvenue dans le fond . Je sentais tout de même , et malgré tout une genre de colère en moi même , car elle peut faire ce qu'elle veut mais a sa façon , et maintenant on pourrait vraiment être dans le trouble .

- La situation est déja assez délicate et assez compliqué . Pendant nos meeting je ne veux pas voir ce type a nos côtés. Est ce que je suis clair ? Et non tu ne peux pas imposer ta loi de police dans cette histoire . Ils vont payer de la façon justice et prison mais pas que toi tu l'es menottes comme tu en rêves .


Gil avait une belle occasion de lui dire les 4 situations possibles et lui avouera en quelques sortes la simple vérité . La vérité telle qu'elle est .

- Je suis allé dans un casino hier soir et j'ai failli perdre ce que j'avais comme argent mais je ne l'ai pas fait , et comme j'en ai gagné aussi . Je suis désolé que je sois un gars qui tient a toi , comme un gars amoureux toujours de toi et que tu t'arranges de faire le tout dans le dos des gens . Il a fallu que tu nous parles en groupe avant d'accepter cette inflitration .


Gil se frustre et frappe a la table , et il decide de se frustrer de plus en plus fort encore et il rajouta ce qu'il suivit .

- Ne fais pas ta tête de cochon avec moi comme tu as essayé ,peut-être avec d'autres personnes avec moi ça ne marche pas . Jayne , je ne veux pas que tu risques ta peau . 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gameofsilence.forumgratuit.fr
Arabella Salvatore

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Mar 31 Mai - 23:40

Gil n'avait pas totalement tort. Je voulais que Ray Carroll et sa bande paient pour ce qu'ils sont fait subir à mon frère et à mes amis, il y a vingt-cinq ans. Mes premières idées n'avaient pas été de les arrêter et de les envoyer en prison. Au contraire, j'avais pensé aux pires choses. Par contre, je suis revenue sur terre, assez rapidement. Je savais que personne n'allait être d'accord avec moi, mais je me devais en tant qu'agente des forces de l'ordre, de prendre les procédures dites « normales » pour qu'ils ne refassent pas ce qu'ils ont fait vivre à des centaines de jeunes. « La situation est déja assez délicate et assez compliqué. Pendant nos meeting je ne veux pas voir ce type à nos côtés. Est-ce que je suis clair ? Et non tu ne peux pas imposer ta loi de police dans cette histoire. Ils vont payer de la façon justice et prison mais pas que toi tu l'es menottes comme tu en rêves. » Oui, la situation était délicate et compliqué et non, je n'allais pas me rendre aux meetings avec Charlie. Je n'avais jamais voulu qu'il fasse parti de mon enquête, de toute façon. « Comme si j'allais l'amener avec moi... Je n'ai jamais voulu qu'il m'accompagne dans cette affaire. Mon patron m'a forcé la main et il s'agissait de la seule façon de m'y rendre... C'était avec Charlie, à mes côtés... Et, je vais faire ce que je dois faire. Ne me demande pas de rester les bras croisés et attendre. » Terminais-je par lui dire. Il ne pouvait pas me demander une telle chose. « Je suis allé dans un casino hier soir et j'ai failli perdre ce que j'avais comme argent mais je ne l'ai pas fait, et comme j'en ai gagné aussi. Je suis désolé que je sois un gars qui tient à toi, comme un gars amoureux toujours de toi et que tu t'arranges de faire le tout dans le dos des gens. Il a fallu que tu nous parles en groupe avant d'accepter cette inflitration. » Puis avant même que je puisse dire quoi que ce soit, Gil était frustré à présent. « Ne fais pas ta tête de cochon avec moi comme tu as essayé, peut-être avec d'autres personnes avec moi ça ne marche pas. Jayne, je ne veux pas que tu risques ta peau. » Sa réaction ne me surprenait aucunement. Même s'il venait de frapper sur la table, je me suis levée et je me suis approchée de lui. «  Tu n'as pas à être désolé. C'est plutôt moi qui devrait être désolée... Désolée de ne pas avoir été franche avec moi-même, et par le même moment, avec toi. Je suis désolée de ne pas avoir discuter de mon plan avant qu'il soit en exécution, tout c'est fait si rapidement. » Dis-je doucement. « Mais... Tu es en train de me dire que je n'ai pas le droit de risquer ma peau, alors que toi tu peux ? » Ajoutais-je, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Mar 31 Mai - 23:54

Gil avait pas le choix , et parce que Gil voulait a tout prix faire ce qu'ils doivent faire venger ce qui s'est passé il y a 25 ans plutôt . Gil avait vecu une des pires des choses en centre de detension , et une detension , les plus difficiles ou les jeunes se faisaient torturer et Gil en a subi de toutes les couleurs , j'en avais encore des sequelles de ce que c'est passé , mais j'avais grandi a ce jour , une de mes amies d'enfance , celle que j'aime plus que tout au monde , et Gil avait pas envie que Jayne risque sa peau , c'était un peu une course contre la montre depuis que nous avons decidé de nous venger et leur faire payer . Gil et Jayne étaient entrain de discuter , Gil avait raison sur certains points , pour ma part je voulais vraiment une femme a mes côtés , qui va m'aider dans la vie et Jayne , et elle va le faire je la connaissais par coeur . Je venais de lui dire la vérité , et même si je suis un gars dangereux et violent , je pouvais me controler malgré tout . Elle me dit que tout ça a été vite , et que son patron lui a forcé la main . Il la regarde en disant avec un petit regard frustré quand même . Si elle va pleurer , je vais la serrer.

- Même si ton patron t'avait forcé en quelques sortes c'était pas une raison de l'accepter mais tu l'as fait quand même .  Dit il en criant . 

Ce qu'il me deçoit , c'était parce qu'elle avait accepté malgré tout et ce même gars il avait trompé Jayne . Moi si je le croise , son ex conjoint , je vous jure que je l'aurai donné une bonne volé . Je regarde Jayne dans les yeux et maintenant aussitôt , quand elle termine je definis le reste de ce que je voulais dire .

- Tu es une femme et tu es une femme importante pour moi . Je t'aime et j'aimerais pas qu'il t'arrive quelque chose . Mais je ne lache pas prise aussi facilement qu'il faut . Tu me connais et tu sais comment je suis . Alors maintenant écoute Jayne , que veux tu dans la vie : MOI ou REVENIR AVEC TON EX CONJOINT . FAIS UN CHOIX .


Je crois que je suis assez clair , sur tout ça . Parce que je ne voulais pas la perdre et j'avais peur que cette inflitration les rapproche donc voila pourquoi j'argumente .

- Rapidement ou pas il a fallu que t'en parle avant de rendre une décision comme une tête de cochon comme tu fais tout le temps .


 Elle me rendait fou amoureux d'elle . Et je ne pouvais pas renoncer a cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gameofsilence.forumgratuit.fr
Arabella Salvatore

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Mer 1 Juin - 0:46

Mon patron m'avait forcé la main, oui et je n'avais pas eu le choix d'accepter ce qu'il venait de m'ajouter. Je n'avais aucunement eu l'envie d'avoir Charlie à mes côtés. Par contre, j'avais un plan derrière la tête et après y avoir réfléchi, mon coéquipier et ex-conjoint n'était qu'un pion. Lorsque les garçons avaient décidé de se rendre sur le terrain de Quitman, j'avais accepté de les accompagner, en guise d'excuses, si jamais nous nous faisions prendre. Jusqu'à ce moment-là, je n'avais jamais su ce qui s'était produit à l'intérieur des murs de ce centre de détention. Je ne savais qu'une chose, les neuf mois qu'ils avaient passé là, ça n'avait pas été de tout repos. J'étais peut-être trop jeune pour comprendre à l'époque et Jackson n'avait jamais voulu en parler, par la suite. Alors me retrouver vingt-cinq ans plus tard, à Quitman et entendre les histoires d'horreur qu'ils racontaient et les signes de peur sur leurs visages, je ne pouvais pas rester les bras croisés.. Oh ça non ! « Même si ton patron t'avait forcé en quelques sortes c'était pas une raison de l'accepter mais tu l'as fait quand même. » Venait-il de me dire en criant. J'ai alors reculé d'un pas vers l'arrière. Je voulais rester calme, mais j'avais l'impression que ça n'allait pas durer. « Oui, je l'ai fait quand même... Et tu sais pourquoi ? Pour TOI, d'accord ? Je suis incapable de me sortir de la tête, le regard que tu avais lorsque nous sommes arrivés à Quitman et celui que tu avais tout au long de la visite. Je n'avais aucun pouvoir à l'époque pour changer quelque chose, mais maintenant, oui, alors Charlie est le moindre de mes soucis, pour réussir cette infiltration. » Charlie et moi, c'était de l'histoire ancienne. Il faisait toujours partie de ma vie et il en ferait toujours partie. Je dois avouer que je n'ai pas toujours pensé de cette façon, mais aujourd'hui, oui. « Tu es une femme et tu es une femme importante pour moi . Je t'aime et j'aimerais pas qu'il t'arrive quelque chose . Mais je ne lâche pas prise aussi facilement qu'il faut . Tu me connais et tu sais comment je suis. Alors maintenant écoute Jayne, que veux tu dans la vie : MOI ou REVENIR AVEC TON EX CONJOINT. FAIS UN CHOIX. » Oh ça oui, je savais comment il était. Il ne lâchait pas prise aussi facilement et moi, j'étais l'imbécile qui ne savait pas ce qu'elle voulait dans la vie et pourtant tout était si clair... Par contre, ce moment où il me lança un ultimatum me donnait envie de le giffler et de partir loin. Je n'arrivais pas à croire qu'il faisait un truc pareil. « Tu es sérieux là ? Tu es en train de me lancer un ultimatum ? On aura tout vu... Surtout que tu me dis me connaître par coeur. Je n'arrive pas à le croire que tu me poses une question comme ça. Charlie a été dans ma vie pendant 15 ans. Ça n'a pas toujours été noir ou blanc, mais il fait parti de ma vie, malgré ce qu'il a fait. Il m'a trompé, oui, pendant plusieurs mois avant que j'en fasse la découverte... Mais il aurait bien pu découvrir ce que NOUS avons fait au même moment. Alors que ça te plaise ou non, il est présent... Il ne se passera jamais rien entre nous deux, parce qu'il a fait un trait sur ce que nous avons vu pendant toutes ses années. Il reste le père de mon fille et mon coéquipier au travail... Si tu n'es pas capable de le comprendre et bien, je ne vois pas ce que je fais ici à essayer de ne raisonner comme la dernière des imbéciles sur cette planète. » Dis-je, avant de le contourner et de m'apprêter à quitter la maison. J'essayais de comprendre ce que je faisais encore à essayer de le raisonner, alors que je savais très bien qu'il n'avait rien à faire avec lui. « Rapidement ou pas il a fallu que t'en parle avant de rendre une décision comme une tête de cochon comme tu fais tout le temps. » Je m'arrêtai et tournai les talons pour lui faire face. « Si tu m'aimais vraiment, comme tu le dis... Tu me ferais confiance et tu me laisserais faire mon boulot pour t'aider ! » J'en avais plus qu'assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/05/2016

MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   Mer 1 Juin - 8:01

Et voila encore une fois je venais en conflit avec une des filles du groupe , je ne voulais pas en quelques sortes , ressortir que je suis agressif , et agressif et maintenant on dirait que ma colère était encore plus grande ce qu'il faut . J'avais peur de perdre Jayne , et je ne voulais pas risquer une telle chose . Je venais de me rappeller de ce que la voyante m'avait dite quand j'étais avec elle . '' La personne qui essayerait de me sauver '' On dirait que cette personne je suis entrain de me chicaner avec elle en ce moment parce que je ne veux pas reconnaitre avec mon orgeuil , que moi aussi j'étais un humain et qu'au final j'avais besoin d'aide moi même . Notre conversation était pas encore finie et elle voulait faire a sa tête et s'en aller . Je rattrappe mon premier amour et j'en avais pas le choix de le rattrapper parce que je tenais a elle j'avais pas encore fini de lui parler . Je me sentais comme un imbecile vraiment . Il a fallu qu'elle me le fasse réaliser . Je viens d'agir comme un ''c*n'' en quelques sortes . J'étais frustrée et j'étais pas sérieux ,donc il a fallu que je m'explique . Lorsque je la rattrappe je la fais asseoir sur le sofa . Et je lui explique .

- Je ne suis pas sérieux , Jayne . Je sais que tu viens bien faire et être avec nous et nous aider , mais lui sera pas le bienvenue dans tout ça. J'accorde que c'est le père de Talia.


Elle m'expliqua qu'il a fait un trait pour leur relation et même qu'elle l'avait trompé avec moi. Moi et Jayne c'était une relation ambigue quelques fois mais il faut que ça soit sérieux . Pour ma part je ne voulais pas la perdre . Je suis amoureux de cette fille . 

- Désolé d'avoir agi comme un imbecile et d'avoir agi comme je viens de le faire . J'ai réalisé que tu es la personne qui veut m'aider et me sauver . Je vais accepter ceux la . Tu le fais déja .


Après ce que je viens de dire , mon cellulaire commence a vibrer , et je viens de reçevoir un message texte de la part de Shawn qui disait qu'il va falloir qu'on aille chez Annie pour un Meeting général a propos du groupe de Ray Carroll ou les autres Terry etc.

- Dans 1 h , tous chez Annie , Jay' nous avons un meeting général . Viens .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gameofsilence.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We really need to talk. GilPV   

Revenir en haut Aller en bas
 
We really need to talk. GilPV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» Crazy Talk
» Y do you talk dirty to me?
» Serveur Ventrilo
» BGG et Consimworld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries and The Originals :: Before we start :: Archives-
Sauter vers: